VERSAILLES, caserne Pion

Aménagement d'une Cité Jardin

Organiser un nouveau quartier à l’échelle du grand parc

galerie
infos

VERSAILLES, caserne Pion

Aménagement d'une Cité Jardin

Organiser un nouveau quartier à l’échelle du grand parc

L’étude urbaine pour l’aménagement du site de la Caserne Pion située en bordure de la ville de Saint Cyr a pour objectif d'organiser un nouveau quartier d’habitations en terrasse sur le jardin de Versailles. Afin de rompre avec toute perception d'émiettement du territoire, la mise en place d'une échelle en rapport avec le grand paysage constitue la principale intention de développement. Les axes d’alignement des allées du parc de Versailles représentent l'unité de mesure du projet d'aménagement de la Caserne. Cette dimension empruntée au parc permet d'introduire des espaces publics et de circulation de grande ampleur, à l'échelle du paysage et d'offrir les conditions d'une unité bâtie. 

La nouvelle façade du quartier présente un retrait par rapport aux limites de la parcelle et au jardin. Cette situation de recul invite dans la profondeur du terrain contenant les logements ainsi cernés et amplifiés. Par sa générosité et son ampleur, cette réserve peut devenir un espace de promenade, un grand chemin dans la continuité des pratiques du jardin de Versailles. Accessible sur toute sa longueur, elle permet de dégager les vues sur l'intérieur du parc.
Telle une cité jardin, l’opération intéresse 550 habitations et équipements envisagés comme une partie intégrante du parc historique, à la manière des hameaux limitrophes. Petits collectifs n'excédant pas 12 m de hauteur et maisons individuelles sont implantés perpendiculairement au chemin principal. Ils sont abordés comme une masse bâtie unitaire et non pas comme des lignes de front morcelées. Deux esplanades intérieures à l'îlot laissé ouvert sont commandées par la promenade de rive. Ces deux pièces  - la première étant ouverte et publique quand la seconde est plus réservée et privée - desservent un réseau de venelles irriguant les logements. Elles introduisent l'idée de grand espace en cœur de parcelle. Par leur configuration et leur disposition, elles fabriquent ainsi une hiérarchie, la possibilité d’une unité de façade et offrent une vue sur le parc et la vallée à chaque logement. Au sein de l'îlot, différents niveaux d'espaces s'enchaînent et se raccrochent à la grande dimension paysagère, chemins à l'arrière de jardins, jardins privatifs en pleine terre, terrasses, jardins familiaux, jardins collectifs, espaces de voisinage, places, grands espaces public... Du plus intime au plus partageable.

 

Année: 2015
Statut: étude de faisabilité pour l’implantation d’un nouveau quartier
Programme: Quartier et stratégie urbaine  
Maîtrise d'ouvrage: Ville de Versailles
Équipe:   IHA Inessa Hansch Architecte, Michel Desvigne Paysagiste (mandataire), Une fabrique de la ville, Tribu, Atelier Philippe Prost 
Superficie: 20 ha / 50 000m2 construit / 500 logements
Rôle au sein de l'équipe: plan masse de la cité jardin et développement des typologies d'habitation 
Durée de la mission: 2014-2015